la souffrance animale…

16 avril, 2011

Classé sous Non classé — contrelasouffranceanimale @ 10:06

patrickcapuche.png

 

Depuis cet incident Patrick vas mieux …

Des centaines de personnes lui envoie des jouets, cadeaux et pleins d’autres friandises…

Il va bien au niveau physique  il pèse aujourd’hui 33 livres soit environ 14 kilos

Par contre  au niveau psychologique  tout est a refaire , il est encore craintif envers les humains mais ne refuse pas les soins que l’on lui apporte…

15 avril, 2011

Classé sous Non classé — contrelasouffranceanimale @ 10:52

Voici quelques histoires et preuves de la cruauté de certains hommes …

 

 

Classé sous Non classé — contrelasouffranceanimale @ 9:30

L’ abattage rituel

 

Egorgé à vif sans étourdissement et dans de grandes souffrances. C’est ça, un abattage rituel. 

« La Fondation Brigitte Bardot lutte contre toute forme de souffrance animale en France et à l’étranger. Elle participe à des projets de réintroduction d’espèces en milieu naturel ainsi qu’à la création de sanctuaires et de centres de réhabilitation pour la faune sauvage.
Elle participe aussi à l’élaboration de lois protégeant les animaux et met en place des campagnes de sensibilisation auprès du grand public ».

Alors que l’on trouve, partout, la publicité Isla Délice « fièrement halal » (presse écrite, affichage) ou Zakia halal « toujours un régal » (spot TV), les organisations françaises de défense des animaux ont été contraintes de ne pas mentionner « halal » ou « casher » sur leurs affiches…

On peut donc s’afficher « fièrement halal » mais il est interdit de dire ou montrer la souffrance qui se cache derrière cette dénomination.

Malgré l’avis défavorable de l’ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) et les pressions exercées par son Président, Dominique Baudis (également Président de l’Institut du Monde Arabe), nos organisations ont tout de même réussi, après un bras de fer avec les afficheurs, à maintenir une campagne nationale dénonçant la cruauté de l’abattage rituel.Celle-ci sera donc présente à partir du 3 janvier 2011 dans de nombreuses villes françaises (Paris, Bordeaux, Brest, Lyon, Bayonne, Marseille, Nates, Toulon, Toulouse, Rouen, Lille, Nancy, Tours, etc…).*


Egorgé à vif sans étourdissement
et dans de grandes souffrances.

C’est ça, un abattage rituel.

« Du point de vue de la protection des animaux et par respect pour l’animal en tant qu’être sensible, la pratique consistant à abattre les animaux sans étourdissement préalable est inacceptable, quelles que soient les circonstances ». Cet avis de la Fédération des Vétérinaires d’Europe est repris en signature de l’affiche placardée depuis hier, dans de nombreuses villes françaises, sur plus de 2.200 panneaux publicitaires.

 

Tromperie du consommateur

Toutefois, l’information du consommateur sur la distribution dans le circuit classique de viandes issues d’un abattage sans étourdissement reste interdite… comme s’y est engagé Brice Hortefeux auprès des cultes musulman et juif.
Sans étiquetage spécifique, le consommateur est donc volontairement tenu dans l’ignorance du mode d’abattage. Pourtant, jusqu’à 60% de la viande issue d’animaux abattus selon le rite musulman et plus de 70% de la viande issue du rite juif se retrouvent dans le circuit classique à l’insu des consommateurs.

Pratiquement 100% des bêtes destinées à la consommation générale sont égorgées en toute conscience !

Si la réglementation européenne prévoit une dérogation à l’obligation d’étourdissement préalable des animaux dans le cadre de l’abattage rituel, cette dérogation tend à devenir la règle dans de nombreux abattoirs, pour des raisons économiques. D’après une enquête menée, en France, par l’OABA dans 225 établissements d’abattage : 28% des gros bovins, 43% des veaux et 62% des ovins-caprins sont abattus sans étourdissement. Ce type d’abattage se généralise au point que, dans les abattoirs d’Île-de-France, pratiquement 100% des bêtes destinées à la consommation générale sont égorgées en toute conscience !

 

Liste des associations unies

Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs – Fondation Brigitte Bardot – Fondation Assistance aux Animaux – Protection Mondiale des Animaux de Ferme – Conseil National de la Protection Animale – Société Nationale pour la Défense des Animaux – Confédération Nationale des SPA de France.

Image de prévisualisation YouTube

Déclaration de Brigitte Bardot à l’AFP :

PARIS, 4 jan 2011 (AFP) – « Cet animal va être égorgé à vif sans étourdissement et dans de grandes souffrances, c’est ça un abattage rituel »: ce slogan figure à côté d’une tête de veau sur les affiches d’une campagne lancée mardi par plusieurs associations dont la Fondation Brigitte Bardot.
« Je ne supporte plus que pour plaire à un dieu, on égorge les animaux sans étourdissement préalable comme au Moyen-Age alors que nous avons des moyens modernes d’éviter la souffrance animale », a affirmé à l’AFP Brigitte Bardot, à l’origine de cette première campagne nationale d’affichage.
« Je n’admettrai jamais ce genre de pratique dans un pays évolué comme la France », a insisté la star, qui mène « un combat sans relâche contre ces abattages cruels et barbares depuis 2005″.
La Fondation Brigitte Bardot a organisé cette campagne visant « à alerter et informer les consommateurs » avec six autres associations de défense des animaux, dont la Fondation Assistance aux animaux et la Confédération nationale des SPA de France.
Selon B.B., « Dominique Baudis, à la tête du conseil d’administration de l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité et président de l’Institut du monde arabe, nous a fortement déconseillé de mentionner halal ou casher sur les 2.266 panneaux d’affichage ».
« On peut donc s’afficher « fièrement halal »; mais il est interdit de dire ou montrer la souffrance qui se cache derrière cette dénomination », dénonce le communiqué des organisations de défense animale.
La campagne, relayée par un site internet (abattagerituel.fr), est soutenue par la Fédération des vétérinaires d’Europe, qui signe en bas de l’affiche: « Du point de vue de la protection des animaux et par respect pour l’animal en tant qu’être sensible, la pratique consistant à abattre les animaux sans étourdissement préalable est inacceptable, quelles que soient les circonstances ».
Pour la Fondation Bardot, « sans étiquetage spécifique, le consommateur est donc volontairement tenu dans l’ignorance du mode d’abattage ».
Selon elle, jusqu’à 60% de la viande issue d’animaux abattus selon le rite musulman et plus de 70% de la viande issue du rite juif se retrouvent dans le circuit classique à l’insu des consommateurs.
La réglementation européenne, qui prévoit une dérogation à l’obligation d’étourdissement préalable des animaux dans le cadre de l’abattage rituel, tend à devenir la règle dans de nombreux abattoirs, estiment par ailleurs les défenseurs des animaux.

 

 

Retrouvez toute les informations de la campagne sur :

www.abatagerituel.fr

 

 

campagneabattagerituel2011bardothalalcashers.jpg

 moz-screenshot-1

 

 

moz-screenshot

14 avril, 2011

Classé sous Non classé — contrelasouffranceanimale @ 22:05

Voici l’histoire de Patrick le chien…

Etats-Unis : Patrick, un chien maltraité et jeté à la poubelle, retrouvé en vie par miracle !

Etats-Unis : Patrick, un chien maltraité et jeté à la poubelle, retrouvé en vie par miracle !

 Un fait-divers impensable secoue en ce moment l’opinion publique américaine et relance les débats de loi sur la protection des animaux.Celle de Patrick, un chien croisé Pitbull . qui revient de très loin après avoir subi d’affreuses tortures.Son histoire mêle douleur, négligences, abus et souffrances inimaginables, mais c’est aussi celle d’une volonté de survivre hors du commun.Voici le récit de Patrick, un chien tout juste sorti de l’enfer et qui, malgré tout, trouve encore la force d’aimer les hommes.


Etats-Unis : Patrick, un chien maltraité et jeté à la poubelle, retrouvé en vie par miracle !

 

 

Le 16 mars dernier un éboueur du New Jersey, aux Etats-Unis, s’apprête à verser le contenu d’une poubelle dans un compacteur lorsqu’il remarque un sac qui bouge. En l’ouvrant, c’est la stupeur : un chien, squelettique et presque mort, gît à l’intérieur. L’animal avait été jeté dans le vide-ordure du 22ème étage ! Immédiatement, le pauvre chien est secouru et emmené en urgence dans un centre de soins pour animaux. Le personnel du centre n’avait jamais vu un animal dans un état aussi horrible. Les premiers soins apportés, il est conduit dès le lendemain dans une clinique spécialisée pour y recevoir des soins plus poussés. Il y a reçu un bon bain, une transfusion sanguine, des antibiotiques et médicaments contre la douleur ainsi que des bouchées de viande à intervalles réguliers. Il les a acceptées avec de petits mouvements de la queue en signe de reconnaissance. Les médecins qui l’ont examiné ont déclaré que Patrick serait mort en quelques heures s’il n’avait pas été sauvé. Quant à la coupable, une femme de 28 ans, elle s’est défendue en disant qu’elle ne pouvait plus s’occuper du chien mais nie l’avoir jeté dans le vide-ordure. Accusée d’abandon et de «manquement à fournir la subsistance appropriée à un animal», elle ne risque que 6 mois de prison et une amende maximale de 1000$… Partout, des réactions de compassion envers Patrick.

 

 

Patrick reprend lentement mais surement « du poil de la bête ». Il a d’abord réussi à lever la tête, puis s’asseoir, se tenir debout et il parvient maintenant à marcher un peu le temps de faire ses besoins. Son histoire a suscité de vives émotions aux quatre coins du globe. En Italie, France, Grèce ou Australie, les gens ont réagi à son histoire. Des cartes, lettres et dessins lui sont envoyés pour lui souhaiter bonne chance. Une page Facebook, « The Patrick Miracle » a été créée pour lui et donne régulièrement des nouvelles sur ses progrès et son état général. Une autre baptisée Patrick’s Law (la « loi Patrick ») et destinée à faire évoluer la loi contre les maltraitances animales, a également vu le jour. Depuis, ce pauvre petit chien qui a tant souffert est devenu le visage de la violence envers les animaux et le symbole des changements à apporter dans la législation. Tout ce que Patrick sait, cependant, c’est qu’il est maintenant au chaud, le ventre plein, à l’abri de la douleur et aimé pour la première fois dans sa vie. Tant mieux, c’est tout ce qu’il mérite. Vous pouvez, si vous le souhaitez, voir la vidéo montrant quelques photos de Patrick

Image de prévisualisation YouTube

voici la video…

Classé sous Non classé — contrelasouffranceanimale @ 21:48

-Un chien jeté dans un vide ordures.

-Un éléphant abbatu pour ses défences en ivoires.

-Un taureau tué à coups de lances…

Voici la vie des animaux qui tombent entres de mains peu scrupuleuses…

Mon nom est Grégory voici la raison de l’existence de se blog, le soutien des associations de la protection des animaux de toutes espèces…

Classé sous Non classé — contrelasouffranceanimale @ 21:35

Nocq Grégory | Créez votre badge
 100000571871537.268.642286815

Bonjour tout le monde !

Classé sous Non classé — contrelasouffranceanimale @ 21:31

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.

UN PAS POUR PÉRINE |
ACEH : Association Culturel... |
Association des Etudiants B... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | fanclubcopines
| Association Arts et Culture...
| Comité Autonome des Pratici...